Le 1er tour du PGA Championship s’est terminé jeudi soir comme il avait commencé, dans la douleur. Onze joueurs avaient battu le par dans la tranche matinale, rejoints seulement par une maigre poignée des concurrents de l’après-midi. On se demandait alors qui pourrait culbuter Brooks Koepka, tenant du titre, et son 63, nouveau record du Bethpage Black. 63 Malgré un terrain des plus difficiles, état aggravé par une météo inamicale en prélude de la semaine du tournoi. 63… Mais la presse de ce matin titrait bien plus sur les faux pas de Woods, «largué» à neuf coups du leader, surtout à cause de courts putts manqués (par la droite) alors qu’il était bon sur les plus longs.
Notre esprit chagrin nous fait dire qu’il ne signera pas le doublé Masters/PGA, le leader étant un solide bonhomme. Mais à trois reprises, Tiger Woods a gagné un majeur par le passé, bien que largement laissé pour compte à cinq ou six coups du leader au 1er tour. Les deux stars jouant encore ensemble aujourd’hui (2e tranche), en compagnie de Molinari, cette partie vaudra son pesant de cacahuètes.
Comment alors parler du reste, en commençant par le score de Danny Lee, néo-zélandais d’origine coréenne. Seul, presque incognito, il poussait le bouchon si fort, prenant des risques, que sa carte affichait 64 en fin de journée, mettant à profit un terrain revenant doucement au sec pour poser son nom juste après Koepka. Mais il était bien le seul, l’essentiel des 78 partants de l’après-midi chargeant la mule.
Ce vendredi matin, la météo est au beau fixe, peu de vent, parcours plus sec… Danny Lee va se régaler. La vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain.  Sur l’aller, il se ramasse deux doubles et deux bogeys. Paf ! Le beau rêve est passé, même si sa décélération s’accompagne de trois birdies au retour.
Patience, patience… La grosse partie ne joue vers 14h00 par une météo chargée, nous dit-on. Pour l’instant, le spectacle des «essayé, pas pu» de la matinée n’est pas emballant en-dehors du -3 de Dustin Johnson après dix trous, second provisoire, avec un sourcil levé en voyant McIlroy, l’un des bons favoris, creuser sa  tombe en jouant +5 sur son aller pour finir à +3, le cut annoncé. Ils ne seront que 70 (et ex-aequos) à se retrouver ce week-end sur le Black de Bethpage. A suivre. PPH

Voir le classement à jour sur www.pga.com/events/pgachampionship/leaderboard/