Quatre français de plus sur le European Tour 2020


Le couperet est finalement tombé à Lumine (Tarragone) après une méchante empoignade pour certains, ces équilibristes qui tutoyaient le cut qualifiant les vingt-cinq meilleurs (et exæquos) après 108 trous sur le European Tour 2020. Pour eux, le coup de moins ou de plus avait le poids d’un changement de vie. Cela en amenait certains à sortir de grands scores quand d’autres ne supportaient pas une telle pression. Côté « je suis costaud dans ma tête », l’américain Sihwan Kim et son -8 du jour rattrapaient trente-huit places… A l’inverse, José Filipe Lima, jouant +4, voyait s’envoler sa qualif de la veille.
Cette Q-School est largement remporté par Benjamin Poke (-25), l’un des cinq danois arrivés à ce stade, bonne illustration de ce qu’un petit pays peut réussir en golf s’il est bien organisé sur la base de schémas qui font sens.
Et, bien entendu, « Vive la France »… La qualification de Gregory Havret, remonté à la 2e place sur un superbe 66 plein d’assurance, fait plaisir, comme celle d’Adrien Saddier du club franco-genevois d’Esery, 8e sur un par, rejoint par Robin Sciot-Siegrist, alors que Jean-Baptiste Gonnet sauvait sa place sur un birdie au No 17. Ouf!  PPH