Golfers&Co fait une pause


Vous aurez sans doute noté que le magazine Golfers&Co n’est actuellement plus distribué au grand dam de son lectorat en Suisse, en Europe et aux Etats-Unis. Aujourd’hui, il était raisonnable de le mettre de côté. Support dédié aux belles marques animant la niche très particulière du golf de qualité, Golfers&Co est certes plébiscité, mais n’a pas le pouvoir de réunir un nombre suffisant d’annonceurs qui, bien que séduits par cette édition si différente, sont trop été impactés par les retombées d’une économie mondiale en désordre.

Chiffre d’affaires en berne, personnel remercié, redimensionnements, affectent leurs budgets annuels où le poste « Marketing & Communication » est le plus souvent saigné. Par ricochet, les medias voient donc leur revenu publicitaire s’effilocher. Telle importante maison d’édition aura les moyens de se mettre à l’abri. Telle autre enverra au panier un titre aussi célébré que L’Hebdo en Suisse.

Golfers&Co a donc choisi une pause sabbatique dans l’attente de jours meilleurs. Il n’y a aucune raison objective de priver indéfiniment son lectorat de tout ce qui en a fait une référence connue et reconnue depuis 2003, avec le concours attendu de partenaires-annonceurs revenus à de meilleures intentions.  Cette lettre d’info, mise en ligne le mardi, passera par des sujets qui le méritent, vus depuis les coulisses, en attendant le retour de la version papier de Golfers&Co. Les annonceurs décident et la caravane passe. PPH