Albane, LPGA Q-School Series, Pinehurst, 4e tour


Attendre 19h06, et le départ d’Albane Valenzuela au 4e tour, vaut son pesant de patience. Les joueuses de la seconde moitié du classement qui ouvrent la route dès 13h50 (en Suisse) ne mettent pas le feu au “leaderboard” à quelques exceptions près. Venues de 21 pays, elles ne nous sont pas vraiment familières pour la plupart. Alors, on décortique le panneau pour trouver quelques noms connus et des scores qui font alors mal. Par exemple, l’américaine Vicky Hurst, ex-joueuse de Solheim Cup, qui balbutie son golf à +18. Johanna Klatten, ex-internationale de France, en est à +23 et lanterne rouge, elle qui tape les 240 mètres et compte un 63 à son CV… On imagine le moral dans le talon de ces joueuses. Certaines resteront en souffrance jusqu’au 108e trou pour se garantir un meilleur spot sur le Symetra Tour 2020 (2e division) que les éliminées de la Q-School II telle la lausannoise Kim Métraux.
C’est enfin parti pour Albane (par), encore accompagnée par Louise Ridderström (+2) et Marissa Steen (-2), et bien parti, signant un birdie aux 2 et 4. Comme la veille, elle se fait à nouveau rattraper par la patrouille au No 5 pour un bogey qu’elle efface au No 7. Ca tourne mieux qu’au 3e tour. Au retour, partie du parcours plus difficile que l’aller, le No 11 en descente lui vole un coup, avec son hors limite à droite et l’eau à gauche. Elle efface vite cce bogey au No 12, mais en trouve un autre au no 14, heureusement le dernier pour 70 (-1) et -1 au classement maintenant mené par Mini He à -9 devant six américaines. Céline Herbin est 10e ex-aequo à -4 et Karine Icher paraît à -2, le cut très officieux.
Reprise du pensum le 30 octobre pour 72 nouveaux trous sur “Pinehurst #9”, une toute autre histoire signée Jack Nicklaus. PPH