Albane, LPGA series, Pinehurst, 2e tour


En golf, il ne faut jurer de rien. La vérité d’un jour peut ne pas être celle du lendemain. Les adeptes vivent ces situations presqu’à chaque sortie. Donc Albane Valenzuela a un peu chargé la mule au 2e tour du LPGA Series sur un “Pinehurst #2” plus ouvert où elles sont 33 à avoir battu le par. Ce n’est pas tant son +2 du jour qui inquiète sur une carte entamée bogey-bogey, quatre au total seulement compensés par deux birdies, mais son classement pile-poil dans la limite d’un cut heureusement très provisoire. Nous vous disions, à la fin du 1er tour, qu’il fallait commencer à porter un œil sur cette ligne rouge. Eh bien, on y est à 144 (+2).
La bonne nouvelle, c’est que le couperet final est encore loin, à 108 trous, pour se faire du mouron. Et croyons bien qu’Albane n’aura pas un autre jour sans d’ici là. Elle n’est pas vraiment sur le fil comme Sierra Brooks qu’elle avait battu à l’US Amateur (+5), Cheyenne Woods (+6), la nièce de Tiger, ou Johanna Klatten (+9). La française est très loin derrière Céline Herbin et Karine Icher dans le Top 6 d’un classement mené par  Lauren Kim (68, 66 pour -8), américaine d’origine coréenne, diplômée de Stanford en 2016.
Les départs du 3e tour se font en deux groupes en fonction du classement, et en deux tranches dès 7:50 et 12:10 (+ 6 en Suisse). Albane Valenzuela est à 8:56 avec la suédoise Louise Ridderstrom et l’américaine Marissa Steen, toutes trois à 144. PPH