Albane, Q-School, page 2


Au second tour du LPGA Series Stage II, Camille Chevalier, la meilleure des six françaises au 1er tour, prenait le départ à 15:06 (heure suisse). Son score n’était pas rendu avant 19:00, et ceux de Kim Métraux et Albane Valenzuela, “nos” suisses, bien plus tard. Remontée des parcours Bobcat et Panther au Plantation Club de Venice (Floride), l’info indiquait que le bon score serait plus difficile à signer que la veille, ce que Camille notait en sortant du No 1 sur un bogey. Mais elle protégeait bien sa carte, battant même le par d’un coup pour se poser 17e à -4, tout comme Albane sur le Bobcat entamé aussi par un bogey. Beau temps, 30 degrés, brise légère et une certaine humidité accompagnaient les joueuses sur les 5500 mètres de leurs parcours. A noter que le Panther, un peu moins long que son voisin, est donné comme plus difficile d’un coup en moyenne.
Kim Métraux s’y décomposait en 77 (+5)… Perdu? Peut-être pas, dit Gigi Stohl (USA) passée de 131e (75) à 28e (66). Restent deux tours à jouer pour trouver une place dans les trente premières et découvrir Pinehurst en Caroline du Nord, souvent comparée à Saint Andrews, cette petite ville étant disséminée entre neuf parcours…
Attention, à -4, on est bien sans plus, le cut provisoire étant à -3… Leader avec la chinoise Yan Liu à -9, l’allemande Esther Henseleit a remplacé sa compatriote Olivia Cowan. Et c’est une autre joueuse allemande, Sophie Hausmann, encore amateur comme Albane, qui accompagne la genevoise au 3e tour entamé à 18:10 (heure du Léman) avec, coïncidence, Kim Métraux pour partager cette partie sur le Panther. PPH